L'isolation, tout un débat sur le quel nous avons notre opinion bien fondée

Tout comme le bioclimatique, l'isolation est très importante dans la MOB (maison à ossature bois). En effet, chaque isolant à sa faculté technique et est plus ou moins écologique. 

 

Il faut savoir qu'il est important pour une paroie de maison bois qu'elle soit perspirante, ( autorégulation naturelle et statique de l’hygrométrie à l’intérieur du bâtiment : lorsque l’hygrométrie de l’air intérieur est supérieur à celle de la paroi, cette dernière absorbe la vapeur et, au contraire, lorsque l’air intérieur s’assèche la paroi libère la vapeur d’eau qu’elle a absorbéesoit que l'humidité qui y rentre puisse en ressortir histoire de ne pas avoir de point de rosée qui se forme. Je sais c'est très technique, mais c'est trop souvent oublié par certains qui se disent constructeurs bois ! 

 

La première raison pour la quelle nous banissons les panneaux d'isolant à cellules fermées telles que polystyrène expensé ou non, polyuréthane, ou autres du genre (Aussi pour leur empreinte carbone +++, donc le fait que ce ne soit pas écologique du tout et que ça n'ai rien d'envirronemental contrairement à ce que disent certains commerciaux de ces boites à lobbys et que ce ne soit pas adapté du tout au confort d'été).

 

Pour une raison de déphasage thermique , donc ce fameu confort optimal à impérativement tenir en compte dans le sud France ,nous laisserons de côté également la laine de verre qui en plus d'être aussi dangereuse que l'amiante à moyen termes, n'a pas un bon pouvoir de retenir le chaud à l'extérieur. 

 

Le dernier blocage que nous aurons est la densité du produit, en effet, pour l'isolation verticale dans les murs bois, il faut au moins 40 kg/m³ de densité pour que l'isolant soit stable et ne se tasse pas à court termes. Ce serait dommage d'avoir une maison bien isolée sur 2,3 m de hauteur et que toute l'énergie s'en aille pas les premiers centimètres qui ne sont plus qu'un espace vide... Nous bannierons également de nos murs les isolants soufflés, ceux-ci n'ayant pas une densité constante donc incontrôlable. 

 

Vous allez me dire qu'il ne reste du coup pas grand chose, et bien détronpez-vous !

 

A l'aube de cette RT2020 qui va tenir enfin compte de l'empreinte carbone des matériaux, les isolants en matières recyclées telles que la paille de riz, le tissus (à empreinte carbonne négative) et les autres solutions bio sourcées telles que chanvre, cellulose en panneaux, fibre de bois, liège expansé sont bein là, au point depuis pas mal de temps et nos amis de longue date ! 

 

Nous vous proposons donc toute solution qui, pour nous, tient la route en répondant à nos critères et valeurs. 

Les fiches techniques :

Le chanvre
Le chanvre.pdf
Document Adobe Acrobat [422.1 KB]
La fibre de bois
La fibre de bois.pdf
Document Adobe Acrobat [2.1 MB]
La paille de riz de camargue
La paille de riz.pdf
Document Adobe Acrobat [576.6 KB]
Le liège expansé
Le liège expansé.pdf
Document Adobe Acrobat [12.9 MB]
Les panneaux de ouate de cellulose
Les panneaux de ouate de cellulose.pdf
Document Adobe Acrobat [201.5 KB]
Le tissus recyclé
Ce matériaux étant à plus faible densité, nous ne l'utilisons qu'à plat (sols et plafonds) ou en doublage intérieur de 50 mm
Le tissus recyclé.pdf
Document Adobe Acrobat [573.4 KB]

Coordonnées :

 

 

VILLAS & Bois

2, Rue Joseph Cugnot

66000 Perpignan

 

Port :  (+33) 6 49 55 48 35

Bureau :    09 70 44 50 05 

 

ou utilisez notre formulaire de contact

Laissez-vous habiter par les senteurs du bois ...